Les libéraux trahissent les travailleurs de l'aérospatiale.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 18 avril 2016

 

LES LIBÉRAUX TRAHISSENT LES TRAVAILLEURS DE L'AÉROSPATIALE

 

OTTAWA — Le NPD demande au gouvernement de retirer le projet de loi C-10 qui confirme la mise à pied de 2600 travailleurs d'Air Canada et d'Aveos. Le projet de loi C-10 permettra en outre à Air Canada de délocaliser des emplois liés à l'entretien des aéronefs comme elle le souhaite et entrainera une précarisation des conditions de travail dans l'industrie aérospatiale.

 

« Après avoir appuyé ces travailleurs alors qu'ils étaient dans l'opposition, les libéraux leur tournent le dos maintenant qu'ils sont au pouvoir. Une trahison de la sorte, c'est odieux. Le NPD va se battre bec et ongles contre C-10 et va représenter la voix des travailleurs au Parlement », a affirmé le député et lieutenant du NPD au Québec, Alexandre Boulerice (Rosemont-La Petite-Patrie).

 

Rappelons que la Loi sur la participation publique au capital d'Air Canada oblige le transporteur aérien de maintenir des emplois en entretien lourd dans les villes de Montréal, Mississauga et Winnipeg. La Cour d'appel du Québec, dans un jugement unanime, a reconnu cette obligation. Au lieu de respecter le jugement de la Cour, le gouvernement libéral fédéral a décidé de prendre parti pour Air Canada au détriment des travailleurs et de déposer C-10 pour éviter au transporteur de nouveaux litiges.

 

« En modifiant la loi sur Air Canada, le gouvernement rend légales des mises à pied qui étaient jusque-là illégales selon la loi originale. Après avoir vu les conservateurs ne pas appliquer la loi, les libéraux font pire, ils changent la loi! », s'est exclamé M. Boulerice.

-30-

http://www.npd.ca/nouvelles/les-liberaux-trahissent-les-travailleurs-de-laerospatiale

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca