Les mesures d'intervention des libéraux en cas de déversements pétroliers sont insuffisantes

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

7 novembre 2016 

LES MESURES D’INTERVENTION DES LIBÉRAUX EN CAS DE DÉVERSEMENTS PÉTROLIERS SONT INSUFFISANTES 

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière de pêches, d’océans et de garde côtière, Fin Donnelly (Port Moody – Coquitlam), a aujourd’hui manifesté son appui à certaines des mesures d’intervention annoncées aujourd’hui. Toutefois, il estime qu’il faut en faire davantage pour protéger nos côtes. 

« Nous demandons depuis un certain temps des mesures de prévention et d’intervention relativement aux déversements, mais cette annonce ne suffira pas à protéger nos côtes, a affirmé M. Donnelly. Il faut de nouvelles règles et il faut interdire immédiatement et de façon permanente les transporteurs de pétrole sur la côte Nord de la Colombie-Britannique. » 

L’annonce comportait deux propositions du NPD, dont la promesse d’une loi sur les bateaux abandonnés et le soutien aux premiers répondants issus des communautés autochtones. Toutefois, elle ne faisait aucune mention de la promesse des libéraux quant à l’interdiction des pétroliers et ne répondait pas aux exigences du gouvernement de la Colombie-Britannique quant aux améliorations requises.

 « Les mesures annoncées aujourd’hui n’auraient pas pu prévenir le déversement de diésel qui perdure à Bella Bella ni d’autres accidents ayant entraîné des conséquences dévastatrices pour nos pêches, les communautés des Premières nations et notre environnement marin, a ajouté M. Donnelly. Le NPD propose de nouvelles règles strictes qui, entre autres, assureraient la présence de pilotes canadiens à bord de chaque bateau pour une protection additionnelle. Il est temps que ce gouvernement respecte la promesse qu’il a faite aux Britanno-Colombiens relativement à la protection de nos côtes. » 

-30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca