Même Stephen Harper ne se retrouve plus dans ses propres histoires sur le scandale au Sénat impliquant son bureau

Stephen Harper change continuellement sa version des faits au sujet du scandale du Sénat et multiplie les contradictions. Résultat : tout le monde s’y perd.

Pendant une entrevue radiophonique accordée le lundi, 28 octobre, le chef conservateur a dit :

« Comme vous le savez, mon chef de cabinet a effectué un paiement inapproprié à M. Duffy. Il a été renvoyé. » [traduction] - Stephen Harper, Maritime Morning, 28 octobre 2013

C’est toute une nouvelle! Quatre jours plus tôt, le premier ministre expliquait comment Nigel Wright avait quitté le BPM :

« À sa décharge, M. Wright a reconnu que cette décision était tout à fait inacceptable et a démissionné. » - Stephen Harper, Chambre des communes, 24 octobre 2013

Il devient de plus en plus difficile pour les Canadiens de croire leur premier ministre puisque lui-même n’arrive pas à se retrouver dans ses propres histoires.

Les Canadiens méritent mieux. Ils méritent de connaître la vérité.