Non à la discrimination religieuse à l'endroit des réfugiés

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

16 décembre 2014

 

NON À LA DISCRIMINATION RELIGIEUSE À L’ENDROIT DES RÉFUGIÉS 

OTTAWA – Le plan conservateur visant à adopter des critères de sélection discriminatoires, tels que l'appartenance ethnique et la religion, dans le choix de réfugiés syriens pour la réinstallation au Canada va à l’encontre des politiques de l’ONU qui affirme, entre autres, qu’ « une telle discrimination diminue l’approche de la réinstallation axée sur la protection et les besoins ».

Dans une lettre au chef de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre), demande à l’organisation de réitérer l’importance de la non-discrimination dans l’examen des demandes de statut de réfugié.

– 30 – 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kiavash Najafi, attaché de presse, 613-852-6186 ou Kiavash.Najafi@parl.gc.ca    

http://www.npd.ca/nouvelles/non-la-discrimination-religieuse-lendroit-des-refugies