Nouvelles

9 mai 2012

QUESTION À LA CHAMBRE : Compressions à l'Agence canadienne de l'inspection des aliments

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, nous savons ce qui arrive lorsque nous échouons du point de vue de la sécurité alimentaire: on se retrouve avec des crises de listériose et de E. coli.

7 mai 2012

QUESTION À LA CHAMBRE : Rapporteur spécial de l'ONU

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, un Canadien sur dix et une famillemonoparentale sur cinq sont touchés par l'insécurité alimentaire.Aujourd'hui, le rapporteur spécial de l'ONU pour le droit àl'alimentation visite le Canada, son premier pays de l'OCDE. Au lieude l'accueillir les bras ouverts et de prendre l'enjeu au sérieux, lesconservateurs lui ferment la porte au nez. Clac!Presque deux millions de Canadiens n'ont pas accès à de lanourriture saine. Pourquoi le gouvernement continue-t-il d'ignorer ceproblème?

26 avril 2012

QUESTION À LA CHAMBRE : Les compressions budgétaires de l'Agence canadienne de l'inspection des aliments

M. Pierre Lemieux (secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture, PCC):

Monsieur le Président, comme je l'ai déjà expliqué à la Chambre au cours des deux derniers jours, le système de salubrité alimentaire du Canada est solide et exemplaire. C'est un fait reconnu non seulement au Canada, mais aussi dans le monde entier.

25 avril 2012

QUESTION À LA CHAMBRE : La salubrité des aliments

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, l'explication du ministre ne tient pas la route. Il ne peut pas affirmer qu'aucun service ne sera affecté, alors qu'il sabre 10 p. 100 du budget de l'Agence canadienne d'inspection des aliments. La direction de l'agence a informé ses inspecteurs des compressions dans certains programmes d'inspection.

23 avril 2012

QUESTION À LA CHAMBRE : Coupures au Secrétariat aux affaires rurales et aux coopératives

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, la sécurité alimentaire est un service qui doit empêcher des crises comme celle de la listériose. On ne coupe pas là-dedans.

9 mars 2012

Centre fiscal de Shawinigan

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, il n'y a toujours pas de réponse, c'est bizarre. Plusieurs personnes au Québec s'inquiètent de l'avenir du Centre fiscal de Shawinigan-Sud. Ils craignent que les conservateurs se préparent à annoncer la fermeture de ce centre, qui emploie 600 personnes. Qu'adviendra-t-il des 600 emplois et des familles qui en dépendent?

8 mars 2012

Coupes aux programmes pour les femmes

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, ce financement n'est qu'un pansement qu'on met sur une blessure, mais ce n'est pas suffisant. Les femmes méritent un gouvernement qui défend leur intérêt, et non un gouvernement qui annule les accords sur la garde d'enfants et qui dépose un projet de loi s'attaquant à l'équité salariale. Nous n'allons pas rester les bras croisés, nous n'allons pas abandonner la bataille pour l'égalité des femmes.

9 décembre 2011

QUESTION À LA CHAMBRE : Journaux locaux

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):

Monsieur le Président, le nouveau programme d'aide aux éditeurs manque totalement la cible. Plutôt que d'aider les journaux locaux, il les pousse vers la faillite. Dans plusieurs régions à travers le pays, il n'y a tout simplement pas de journaux quotidiens. Les hebdomadaires locaux sont une source essentielle d'information pour les résidants de ces communautés. On constate que 75 p. 100 des Canadiens lisent leurs journaux locaux chaque semaine.

29 septembre 2011

QUESTION À LA CHAMBRE: Gestion des fonds publics au sommet du G8

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD): Monsieur le Président, en tant que mère monoparentale, mes journées sont vraiment chargées: entre aider mon garçon avec ses devoirs, les repas, la course pour le déposer à l'école, aller au bureau et retourner le chercher à une bonne heure, la dernière chose que je veux, c'est d'entendre parler de la mauvaise gestion des fonds publics au sommet du G8.

14 juin 2011

QUESTION À LA CHAMBRE: Financement d'un projet sport-études à Lavaltrie

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD): Monsieur le Président, afin de permettre aux jeunes de Lavaltrie de faire du sport et à l'école secondaire de développer un programme sport-études, la ville a besoin d'un complexe sportif. Les conservateurs nous ont dit que les régions étaient leur priorité. Le développement des régions est aussi ma priorité.