NPD : le Canada a besoin d’un régime public d’assurance-médicaments maintenant

Un important rapport qui vient d’être publié par le Comité permanent de la santé : Un régime d’assurance‑médicaments universel pour tous les Canadiens : Une nécessité

Les membres du Comité ont entendu une centaine de spécialistes de premier plan et de témoins, reçu une trentaine de mémoires, mené de vastes consultations, examiné des modèles internationaux et la conclusion de leurs observations était sans équivoque : le Canada a besoin d’un régime public d’assurance-médicaments maintenant! 

Le rapport montre qu’en instaurant un régime universel d’assurance‑médicaments, nous pourrions faire en sorte que chaque Canadien reçoive les médicaments d’ordonnance dont il a besoin et, en même temps, le Canada pourrait économiser des milliards de dollars chaque année.

Don Davies, porte-parole du NPD en matière de santé et représentant du NPD au Comité de la santé, a présenté la motion à l’origine de cette étude, qui a reçu un appui unanime, même de la part des libéraux au pouvoir qui veulent maintenant faire une autre étude au lieu d’aider les Canadiens maintenant!

Don a également publié un rapport supplémentaire qui décrit le plan de longue date du NPD en faveur d’un régime universel d’assurance-médicaments. Et il explique en détail comment nous économiserons des milliards de dollars chaque année en mettant en place ce régime. Vous pouvez lire le rapport supplémentaire de Don et ses recommandations ici : http://dondavies.ca/wordpress/wp-content/uploads/2018/04/Un-r%C3%A9gime-d%E2%80%99assurance-m%C3%A9dicaments-universel-pour-tous-les-Canadiens-Une-n%C3%A9cessit%C3%A9-RAPPORT-COMPL%C3%89MENTAIRE-DU-NPD.pdf

Le rapport complet du Comité est disponible ici : http://www.noscommunes.ca/content/Committee/421/HESA/Reports/RP9762464/421_HESA_Rpt14_PDF/421_HESA_Rpt14-f.pdf

 

Il est temps de terminer ce que nous avons commencé

Le Canada est le seul pays industrialisé au monde à avoir un programme universel d’assurance-maladie qui ne comprend pas de régime universel d’assurance-médicaments. Nous devons terminer ce que nous avons commencé avec le régime universel d’assurance-maladie en mettant en œuvre un régime universel d’assurance-médicaments financé et administré par l’État.

 

La situation actuelle

Malheureusement, de nombreux Canadiens doivent payer de leur poche les médicaments dont ils ont besoin, souvent en choisissant entre payer le loyer ou la nourriture et payer les médicaments d’ordonnance. Et nous savons que moins vous gagnez d’argent, moins vous avez de chances d’avoir une assurance‑médicaments privée, ce qui rend les personnes âgées, les femmes et les jeunes particulièrement vulnérables.

Il est insensé de refuser aux gens leurs médicaments; lorsque les gens se privent des médicaments que les médecins leur ont prescrits, cela entraîne des résultats encore plus mauvais pour la santé et des admissions à l’hôpital plus coûteuses.

 

L’envergure du problème

On estime que 10 à 20 % de notre population, soit entre 3,5 et 7 millions de Canadiens, n’ont aucune assurance-médicaments! Et même si vous avez la chance d’avoir un régime privé d’assurance-médicaments, vous devez quand même payer les franchises et les frais d’administration de l’entreprise.

 

La solution : un système universel d’assurance-médicaments

Le rapport du Comité a fourni des preuves convaincantes selon lesquelles la solution la plus efficace et la plus efficiente est d’accorder des médicaments d’ordonnance à tout le monde au moyen d’un système à payeur unique et non d’un système à ticket modérateur ou d’une solution partielle pour combler les lacunes. Même un très petit montant de co-paiement (partie de l’ordonnance payée par le patient) peut empêcher les personnes vulnérables de respecter leurs ordonnances, ce qui nous coûte plus cher en effets négatifs sur la santé.

De plus, le rapport a démontré qu’une assurance-médicaments universelle à payeur unique est avantageuse sur le plan économique. Selon le service du budget du Parlement, si tous les ordres de gouvernement s’unissaient pour acheter des médicaments en bloc, nous économiserions 3,7 milliards de dollars chaque année grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat en bloc!

 

Le Conseil consultatif de Morneau est une perte de temps et d’argent

La dernière chose dont les Canadiens ont besoin, c’est une autre étude coûteuse. Cette tactique dilatoire gaspillera de l’argent et fera en sorte que les gens attendront encore plus longtemps pour être soulagés des prix exorbitants des médicaments et des choix déchirants qu’ils ne devraient pas avoir à faire. En fait, chaque année que nous attendons nous coûte 4,2 milliards de dollars en dépenses gaspillées et en effets négatifs sur la santé de millions de Canadiens!

De plus, le projet de Bill Morneau de maintenir le méli-mélo actuel de l’assurance-médicaments et d’ajouter simplement un système public pour combler les lacunes n’est pas une solution pratique ou équitable. Les travailleurs qui ont des régimes d’assurance devront encore payer des franchises que beaucoup n’ont pas les moyens de payer.

Étant donné que le rapport du Comité de la santé et les nombreux experts qui y ont collaboré appuient l’assurance-médicaments universelle, cela ne devrait pas poser de problème pour les libéraux! En fait, des décennies de rapports parlementaires, d’études, de recherches et de consultations ont déjà recommandé un régime public d’assurance-médicaments pour le Canada.

Nous avons besoin de l’assurance-médicaments pour TOUS et nous en avons besoin MAINTENANT. Agissons!

Les néo-démocrates se font depuis longtemps les champions de l’accès aux soins de santé pour tous, peu importe où vous vivez au Canada ou votre capacité de payer. Notre ancien chef, Tommy Douglas, a instauré le concept de l’assurance‑maladie et nous avons fait tout en notre pouvoir pour respecter son rêve. Nous avons maintenant l’occasion de l’élargir, comme il l’avait toujours espéré, en mettant en place un régime universel d’assurance-médicaments! Vous pouvez compter sur nous pour poursuivre le combat et nous compléterons le tableau des soins de santé en ajoutant la couverture des soins dentaires et des soins de la vue.

 

Joignez-vous à nous!

Il est grand temps d’avoir un programme universel d’assurance-médicaments à payeur unique. Joignez-vous à nous et signez notre pétition : http://www.npd.ca/assurance-medicaments