QUESTION À LA CHAMBRE : Coupures au Secrétariat aux affaires rurales et aux coopératives

Mme Ruth Ellen Brosseau (Berthier—Maskinongé, NPD):  

    Monsieur le Président, la sécurité alimentaire est un service qui doit empêcher des crises comme celle de la listériose. On ne coupe pas là-dedans.

    En plus de couper dans les services pour assurer la sécurité des Canadiens, les conservateurs vont aussi couper dans le financement du Secrétariat aux affaires rurales et aux coopératives. Pourtant, 2012 est l'Année internationale des coopératives. C'est un service important pour les Canadiens en région.

    Pourquoi les conservateurs vont-ils couper dans les services aux régions et aux agriculteurs?

L'hon. Gerry Ritz (ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, PCC): intervention précédente 

    Monsieur le Président, je souhaite la bienvenue à ma collègue dans le dossier de l'agriculture. Je sais qu'elle prendra plaisir à servir les producteurs et les transformateurs, qui figurent au nombre des personnes les plus créatrices et innovatrices de notre grand pays. Je suis persuadé qu'elle se plaira dans ses nouvelles fonctions et je lui souhaite la bienvenue.

    Après des années de négligence sous les libéraux, le gouvernement actuel ne ménage aucun effort en vue de rebâtir le système de salubrité des aliments. Nous avons investi des centaines de millions de dollars dans la salubrité des aliments. Nous avons affecté 730 nouveaux inspecteurs de première ligne au système de salubrité des aliments. Nous poursuivrons nos efforts en ce sens, et ce, même si la députée et son parti votent contre les initiatives du gouvernement.