Rappel des faits du NPD: Ce qu'ils disent au sujet des promesses libérales brisées

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

À quelques semaines près du premier anniversaire des libéraux depuis leur élection, de nombreux Canadiens qui pensaient que les choses allaient enfin s’améliorer sont déçus. En effet, les libéraux n’ont rien eu de mieux à leur offrir que la même chose que les conservateurs.

Voici quelques-unes des réactions recueillies dans le dernier mois seulement :

« À la lumière des décisions récentes du gouvernement fédéral en matière de changements climatiques, on peut dire qu’il ne fait pas preuve du leadership pour lequel ont voté des millions de Canadiens. Plutôt que d’accélérer le processus de transition vers une économie sobre en carbone, le gouvernement fédéral et le gouvernement de Colombie-Britannique ont accru la dépendance de l’économie du Canada envers les combustibles fossiles. » [Traduction] - 3, 28 septembre 2016 (en anglais seulement)

« Ce gouvernement se range du côté des employeurs qui font appel à des briseurs de grève afin de prolonger les grèves et les lockouts. Les libéraux ont choisi de poursuivre cette pratique qui empiète sur les droits des travailleurs à la négociation collective. » [Traduction] - Directeur national du Syndicat des Métallos, Ken Neumann, 28 septembre 2016(en anglais seulement)

« … une politique qui tolère la torture. Pire encore, une politique qui crée un marché qui en facilite le recours et qui contribue ainsi au problème est une trahison de valeurs et un non-respect de nos obligations internationales. Quand les libéraux faisaient partie de l’opposition, ils comprenaient que la tergiversation sur la torture était inacceptable. En tant que gouvernement, ils devraient y mettre fin. » [Traduction] - éditorial du Toronto Star, 21 septembre 2016 (en anglais seulement)

« [Le gouvernement fédéral] ne fait qu’affirmer, en gros, par ses actions qu’il est au-dessus de la loi, et que les enfants des Premières Nations sont malheureusement inférieurs à la loi. Cela ne devrait plus être permis dans ce pays – pas après les pensionnats indiens. » [Traduction] Cindy Blackstock, directrice générale de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations, 16 septembre 2016 (en anglais seulement)

« On ne peut pas être des deux côtés de C-51 en même temps. Prononcer de beaux discours en ce qui concerne nos droits ne suffit pas - ni une conversation publique circonscrite. Les libéraux ont voté pour les valeurs décalées en matière de sécurité de ce projet de loi quand ils faisaient partie de l’opposition. Ils continuent de le faire tant qu’ils ne l’amendent pas. Leur choix n’a jamais été aussi clair. » - éditorial du Toronto Star, 30 septembre 2016 (en anglais seulement)

« On a une ministre de la santé fédérale qui a choisi d’aller de l’avant avec une mesure conservatrice dans un gouvernement qui a dit qu’il allait s’éloigner des conservateurs, qui va procéder à la plus grosse coupure en santé des 15 dernières années » - ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barette, 27 septembre 2016

« Cela revient vraiment à bâtir une relation saine et respectueuse avec les peuples autochtones et ce n’est pas ce qui se passe à l’instant [au sujet du barrage site C]. De nombreux peuples autochtones habitent cette vallée. Donc vous ne respectez pas leurs droits inhérents et les droits issus des traités. » [Traduction] - chef national de l’APN, Perry Bellegarde, 10 septembre 2106 (en anglais seulement)

Alors que les libéraux s’apprêtent à sortir le champagne pour souligner le premier anniversaire depuis les élections, il semblerait que de nombreux Canadiens trouvent qu’il n’y a pas grand-chose à fête.

– 30 –

http://www.npd.ca/nouvelles/rappel-des-faits-du-npd-ce-quils-disent-au-sujet-des-promesses-liberales-brisees

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca