RAPPEL DES FAITS DU NPD : Le Bureau de régie interne et la « vengeance » des conservateurs et des libéraux

Nous avons assisté hier au retour du tribunal fantoche de la coalition conservatrice-libérale que l’on nomme parfois « Bureau de régie interne secret ». John Duncan a, une fois de plus, déclaré avec joie que le NPD devrait rembourser l’argent parce qu’il aurait enfreint toutes les règles.

Évidemment, ce n’est pas le cas.

Le BRI a souligné dans sa déclaration qu’il ne pouvait pas conclure que des tâches non parlementaires avaient été exécutées dans les bureaux satellites.

Par ailleurs, John Duncan a décrit le bureau de Montréal comme « un bureau qui n’était pas autorisé selon le règlement administratif relatif aux députés » malgré le fait que le règlement en question n’ait jamais interdit que ce genre de bureau existe jusqu’à ce que les libéraux et les conservateurs du comité réinterprètent à leur avantage ces règlements.

Voilà ce à quoi nous pouvons nous attendre quand les libéraux et les conservateurs font équipe : obstruction et déformation de la vérité.

Les Canadiens méritent mieux.