Rappel des faits: Les stratagèmes de privatisation des libéraux méritent la poubelle

RAPPEL DES FAITS : LES STRATAGÈMES DE PRIVATISATION DES LIBÉRAUX MÉRITENT LA POUBELLE

Le gouvernement libéral a promis d'importantes nouvelles dépenses d'infrastructure pendant les élections. Cependant, l'annonce d'hier est inférieure de 3,4 milliards $ à ce qui avait été promis, et elle cache en plus un stratagème de privatisation.

Une note enfouie dans le budget 2016 révèle que les libéraux prévoient faire du « recyclage d'actifs ». Si cela semble inoffensif à première vue, voire même écologique, la réalité est tout autre.

Le terme « recyclage d'actifs » est simplement une nouvelle façon de dire « privatisation ». Dans ce dossier comme dans de nombreux autres, Justin Trudeau prend un nouveau ton, mais adopte les vieilles politiques ratées des conservateurs.

En Ontario, Kathleen Wynne avait également promis d'importantes dépenses d'infrastructure, mais quand est venu le temps de payer, elle a eu recours à la privatisation d'Hydro One. Il est important de souligner que cette décision a fait l'objet de critiques de la part du vérificateur général et que ce sont des générations entières d'Ontariens qui en feront les frais.

Selon vous, comment les libéraux de Kathleen Wynne ont-ils justifié cette décision? Vous l'avez deviné, ils ont dit qu'ils faisaient du recyclage d'actifs.

Les libéraux fédéraux prévoient maintenant s'attribuer le mérite de dépenses d'infrastructure qui seront finalement financées par les Canadiens à travers de nouveaux péages et frais d'utilisation. 

Voilà une politique recyclée qu'il vaudrait mieux mettre à la poubelle. 

-30-

http://www.npd.ca/nouvelles/rappel-des-faits-les-stratagemes-de-privatisation-des-liberaux-meritent-la-poubelle