Recensement : le NPD demande le rétablissement du questionnaire long

Des spécialistes en économie, en urbanisme et en santé disent que les données de l’Enquête sur les ménages sont inutilisables

 

Le NPD demande au gouvernement conservateur d’admettre que l’Enquête nationale sur les ménages est un échec et de rétablir le questionnaire complet du recensement pour 2016.

«L’Enquête nationale sur les ménages a produit des données complètement inutilisables et le pire c’est que ça a coûté plus cher que le questionnaire auquel les citoyens étaient habitués », a expliqué la porte-parole de l’opposition officielle en matière d’industrie, Chris Charlton (Hamilton-Mountain).

«Le geste des conservateurs d’abolir le questionnaire complet du recensement s’est révélé être une tentative purement idéologique de réduire notre capacité à prendre des décisions basées sur les faits », a-t-elle ajouté.

Les consultants et les experts en économie, en statistiques, en urbanisme et en santé publique sont formels: les données sont inutilisables et les 600 millions $ dépensés pour réaliser l’Enquête nationale sur les ménages sont du pur gaspillage. L’utilisation de ces données inexactes lors de décisions d’affaires et à des fins de planification par les gouvernements municipaux, provinciaux et fédéraux engendrera des coûts supplémentaires qui auraient pu être évités.

«Ce que les conservateurs ont fait est irresponsable et un manque total de respect envers les scientifiques et les contribuables, a dit Mme Charlton. Un gouvernement néo-démocrate corrigerait cette aberration et rétablirait le formulaire complet du recensement.»