Rentrée parlementaire à Ottawa : Le NPD priorise les familles

OTTAWA — Après avoir fait le plein d’énergie en sillonnant Berthier-Maskinongé afin de rencontrer ses concitoyens cet été,  la députée néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau est de nouveau prête à retourner à Ottawa pour défendre une multitude d’enjeux pressants pour la région.

 

Dans les dernières semaines, le NPD s’est engagé à rétablir les 36 milliards de dollars en transferts fédéraux en matière de santé que les conservateurs ont coupés, de rétablir le salaire minimum fédéral que les libéraux ont éliminé en 1996 et d’ouvrir une enquête sur les femmes autochtones assassinées ou disparues.

 

«Cette session parlementaire traitera des vrais enjeux et de comment améliorer la vie des Québécois et des Canadiens, a indiqué Ruth Ellen Brosseau. Avec un chef expérimenté comme Thomas Mulcair, le NPD est le seul parti progressiste qui peut faire changer les choses et forcer les conservateurs à rendre des comptes à la population pour leur mauvaise gestion persistante de l’économie et de nos programmes et services.»

 

Ruth Ellen Brosseau compte également poursuivre le travail entamé cet été dans la région, entre autres, relativement aux enjeux liés à l’agriculture, l’emploi, le développement économique et la vie abordable.  

 

« Je continue d’être à l’écoute des gens de ma circonscription et ma porte est toujours ouverte pour entendre leurs préoccupations, souligne Ruth Ellen Brosseau. C’est avec optimiste et détermination que je retourne à Ottawa pour défendre leurs intérêts.»

 

Ruth Ellen Brosseau entend bien continuer à se démarquer par son travail sans relâche d’ici aux prochaines élections fédérales, afin de remplacer le gouvernement usé de Stephen Harper en 2015.

 

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter:

Christopher Young, Attaché de presse, 514-214-8789 ou christopher.young@parl.gc.ca