Résistance aux antibiotiques : le NPD exige l'adoption de mesures urgentes

Aujourd’hui, le NPD a demandé que des mesures urgentes soient prises en ce qui concerne l’enjeu de la résistance aux antibiotiques.

Plus tôt cette semaine l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déposé un rapport qui soulignait que cette question était devenue critique.

« Nous savons depuis déjà un certain temps que la résistance aux antibiotiques constitue un problème croissant, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de santé, Libby Davies (Vancouver Est). Malheureusement, le gouvernent conservateur se traîne les pieds dans ce dossier. »

Il y a trois ans, le NPD avait réussi à convaincre le Comité parlementaire de la santé à mener un examen sur la présence d’antibiotiques dans la viande canadienne. Le mois dernier, le gouvernement a enfin annoncé l’adoption de mesures plus strictes, qui n’entreront toutefois en vigueur qu’en 2017. Malheureusement, ces modifications ne portent que sur l’une des nombreuses facettes de la question de la résistance aux antibiotiques.

« La ministre de la Santé doit faire preuve de leadership en ce qui concerne ces importants enjeux de santé publique, a ajouté Mme Davies. Six ans d’attente, c’est tout simplement trop long. »