Ruth Ellen Brosseau dépose une pétition pour reconnaître le travail des camionneurs

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

7 avril 2017 

RUTH ELLEN BROSSEAU DÉPOSE UNE PÉTITION POUR RECONNAÎTRE LE TRAVAIL DES CAMIONNEURS 

OTTAWA – Aujourd’hui, la députée de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, a déposé une pétition en chambre devant des camionneurs de partout au pays. Cette pétition demande à la Chambre des communes de reconnaître les camionneurs et camionneuses comme des professionnels de la route. Des milliers d’emplois et des milliards de dollars sont reliés à l’industrie du transport terrestre. Cette pétition a été signée par plus de 6200 personnes grâce au travail des co-appuyeurs de partout au pays : Mme. Suzan Sidwell, M. Nicholas Fortier et M. François Boubert du Québec; M. Peter Bond du Nouveau-Brunswick; M. Richard Cripps de l’Alberta; et Mme. Johanne Couture de l’Ontario 

« En tant qu’élue d’une circonscription rurale, c’est important pour moi de donner une voix à cette importante pétition pour les camionneurs. Ce secteur est crucial pour nos régions, pour notre économie et surtout, pour les milliers de personnes qui ont un travail relié de près et de loin avec cette industrie », a affirmé la porte-parole du NPD en matière d’agriculture, Ruth Ellen Brosseau.  

Selon les camionneurs, ils vivent des disparités significatives d’une province à l’autre entourant les avantages sociaux, les salaires, la santé et sécurité, la reconnaissance des permis militaires et une standardisation des formations. Bien qu’il s’agisse d’un dossier complexe chevauchant les compétences des gouvernements provinciaux et fédéral, ce secteur est vital pour l’économie canadienne et le gouvernement libéral a un important rôle à jouer.  

« La grogne des camionneurs envers les conditions de travail et la disparité des normes se fait sentir depuis plusieurs années, avec cette pétition on envoie un message clair au gouvernement fédéral, il doit prendre du leadership pour s’assurer que le métier de camionneur est justement reconnu, a affirmé Susan Sidwell, instigatrice de la pétition. » 

« Tous les problèmes mentionnés dans la pétition sont la principale cause de la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie. C’est important que les gouvernements fassent quelques choses parce que c’est toute notre économie qui va en souffrir, a également mentionné M. Daniel Beaulieu. »   

-30 - 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jonathan Gauvin : 613-992-5681 ou ruthellen.brosseau.a2@parl.gc.ca