Sécurité des médicaments: Les conservateurs ont échoué

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

21 mai 2015

 

SÉCURITÉ DES MÉDICAMENTS : LES CONSERVATEURS ONT ÉCHOUÉ 

OTTAWA – Le gouvernement conservateur devrait en faire plus pour détecter les problèmes avant que des médicaments non sécuritaires ne pénètrent le marché et qu’un rappel soit émis, croit le NPD. 

Des documents obtenus par le quotidien montréalais La Presse en vertu de la Loi sur l’accès à l’information révèlent que la fréquence des rappels de médicaments a augmenté de façon draconienne sous les conservateurs. 

« Les Canadiens méritent d’avoir confiance que leurs médicaments sont sécuritaires et efficaces, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de santé, Murray Rankin (Victoria). Les conservateurs ont manqué  à cette responsabilité fondamentale en raison de leur système d’inspection inefficace. »

En réponse à la question inscrite au Feuilleton du  NPD, le gouvernement a admis, plus tôt cette année, que Santé Canada ne menait que très peu d’inspections dans les laboratoires de fabrication de médicaments canadiens à l’étranger. Santé Canada se fie plutôt sur des rapports volontaires que lui remettent d’autres organismes de réglementation et sur des renseignements publics tirés de l’Internet. La réponse du gouvernement montrait également que rares étaient les inspections dans les laboratoires canadiens. 

« Malheureusement, c’est une tendance inquiétante de ce gouvernement, a ajouté la porte-parole adjointe du NPD en matière de santé, Christine Moore (Abitibi-Témiscamingue). Qu’il soit question de publicité pharmaceutique ou d’essais cliniques, les conservateurs refusent d’utiliser leurs pouvoirs pour protéger les Canadiens adéquatement. » 

                                                        -30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Marie-Christine Fiset, attachée de presse, (613) 290-8167 ou

marie-christine.fiset@parl.gc.ca