Sombre semaine pour les anciens combattants et leurs familles

Les conservateurs abandonnent les anciens combattants

 

HALIFAX – Le porte-parole de l’Opposition officielle en matière d’anciens combattants, Peter Stoffer (Sackville – Eastern Shore), estime que le gouvernement fédéral a complètement failli à la tâche cette semaine dans son traitement des anciens combattants des Forces canadiennes et des anciens membres de la GRC et de leurs familles.

« C’est l’une des pires semaines jamais vues pour les anciens combattants et leur famille, a déploré M. Stoffer. Après la publication d’un rapport accablant de l’ombudsman des anciens combattants, le gouvernement conservateur a annoncé qu’il porterait en appel le recours judiciaire lancé par le groupe d’anciens combattants de la Société Equitas, qui se bat pour obtenir de meilleures prestations et de meilleurs soins en vertu de la Nouvelle Charte des anciens combattants (NCAC). »

« C’est une vraie honte que le gouvernement dise vouloir effectuer un examen de la NCAC alors qu’ils se battent devant les tribunaux contre les anciens combattants à ce même sujet. »

M. Stoffer a également souligné le fait que le gouvernement allait de l’avant avec son plan de fermer neuf bureaux régionaux d’Anciens Combattants Canada partout au pays et qu’il persistait dans sa lutte juridique contre les anciens membres de la GRC blessés au sujet des prestations d’invalidité.

«Si ces bureaux ferment, les anciens combattants et leur famille seront forcés de se déplacer sur de longues distances afin d’aller dans un bureau ou devront utiliser le téléphone ou l’ordinateur, s’est indigné le porte-parole adjoint de l’Opposition officielle en matière d’anciens combattants, Sylvain Chicoine (Châteauguay – Saint-Constant). – un obstacle important pour beaucoup d’anciens combattants handicapés. Les anciens combattants peuvent compter sur le NPD pour continuer à lutter pour que ces bureaux restent ouverts.»