Sûreté nucléaire : Le NPD somme le gouvernement d'agir

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

OTTAWA — Le NPD demande au gouvernement libéral d’agir en réponse à la parution du rapport d’automne de la commissaire à l’environnement, qui révèle d’importantes lacunes dans l’inspection des centrales nucléaires par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN).

 

« Il est profondément préoccupant d’apprendre que l’organisme de règlementation du Canada fait de l’improvisation en ce qui concerne l’inspection des installations nucléaires, a affirmé le chef du NPD, Thomas Mulcair. Cet organisme ne suit même pas ses propres règles et n’a aucun document au dossier pouvant rassurer les Canadiens. »

 

La commissaire ne pouvait pas trouver de preuve que la CCSN a fait le travail requis pour déterminer le nombre d’inspections nécessaires afin d’assurer que les exploitants de centrales nucléaires respectent les exigences relatives aux permis et à la règlementation. La CCSN ne pouvait également pas démontrer qu’elle tient compte des risques lorsqu’elle décide si une inspection aura lieu ou non.

 

« Cela confirme les craintes soulevées cet été dans une lettre écrite au gendarme du secteur nucléaire du Canada par des dénonciateurs. Toutefois, quand nous avons écrit au ministre pour lui transmettre nos préoccupations, il a renvoyé la balle au président de la CCSN qui nous a ri au nez, a ajouté Thomas Mulcair. La commissaire montre clairement aujourd’hui qu’il est primordial que ces problèmes soient pris au sérieux. »

 

Les Canadiens s’attendent à bien mieux en ce qui concerne la sûreté nucléaire.

 

– 30 – 

 

** Lettre de Thomas Mulcair au ministre Carr & la réponse du ministre ci-joint.

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : 613-222-2351 ou npdcom@parl.gc.ca