UN BUDGET LIBÉRAL « TIMIDE » QUI ACCROÎTRA LES INÉGALITÉS

UN BUDGET LIBÉRAL « TIMIDE » QUI ACCROÎTRA LES INÉGALITÉS

 

OTTAWA – Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a déploré que le budget présenté mardi néglige de s’attaquer aux échappatoires fiscales pour les ultra-riches et ne comporte aucun véritable progrès dans des programmes utiles pour la population canadienne, comme le logement abordable et l’assurance-médicaments.

« Compte tenu de tout le verbiage des libéraux sur l’aide à la classe moyenne, il s’agit d’un budget bien timide qui, en fait, élargira le fossé entre les super-riches et le reste d’entre nous, a affirmé M. Singh. Les Canadiens et les Canadiennes se demandent, à juste titre, “si l’économie va si bien, pourquoi est-ce que je n’en ressens pas les bénéfices?” »

Tout en reconnaissant que les mesures sur l’équité salariale étaient attendues depuis longtemps, M. Singh se désole qu’il n’y ait, en fait, aucun financement actuel ou anticipé dans le budget libéral pour la mise en œuvre des mesures législatives sur l’équité salariale. Par ailleurs, il a vertement critiqué le refus des libéraux de s’attaquer à la crise du logement actuelle, ainsi que leur échec à octroyer les fonds nécessaires pour mettre fin aux avis d’ébullition de l’eau dans les communautés des Premières Nations. Les libéraux ont aussi négligé de répondre à l’urgence des changements climatiques, en repoussant après la prochaine élection la majorité du financement à ce sujet.

« Il n’y a même pas un seul dollar alloué à la mise en place d’une assurance-médicaments universelle, et pendant ce temps, des millions de personnes au Canada doivent dépenser moins en nourriture pour pouvoir se payer leurs médicaments d’ordonnance, ou alors elles ne prennent carrément pas leurs médicaments, a lancé le porte-parole du NPD en matière de finances, Peter Julian. Les millions de Canadiens et de Canadiennes qui ne peuvent pas se payer leurs médicaments n’ont pas besoin d’une autre étude; ils ont besoin que leurs leaders aient le courage d’agir immédiatement. »

Le NPD a proposé au gouvernement de se servir du budget de cette année pour abolir les échappatoires fiscales qui profitent aux super-riches et s’attaquer aux paradis fiscaux à l’étranger, pour ensuite investir les milliards en recettes récupérées dans un véritable programme d’assurance-médicaments, afin de diminuer le coût des médicaments pour l’ensemble de la population canadienne.

« Les libéraux aiment bien faire de beaux discours, mais quand vient le temps de se tenir debout face aux gens riches et bien placés, ils montrent qu’ils n’ont pas le courage d’agir pour faire une vraie différence dans la vie des gens », a conclu M. Singh.

 

  – 30 –