Un député du NPD veut faire du Jour du Souvenir un jour férié

Le député néo-démocrate Dan Harris (Scarborough–Sud-Ouest) a déposé un projet de loi aujourd’hui intitulé Loi modifiant la Loi instituant des jours de fête légale (Jour du Souvenir).

« Les anciens combattants ont risqué et perdu leur vie pour servir notre pays, a déclaré M. Harris. C’est notre devoir de leur rendre hommage, pour avoir protégé et défendu les droits et les libertés dont nous disposons aujourd’hui.»

Lors du premier anniversaire de la signature de l’armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale, le roi George V avait honoré la mémoire de ceux qui avaient perdu la vie au cours de la guerre. Cette commémoration est depuis lors devenue une tradition, aujourd’hui connue sous le nom du jour du Souvenir.

L’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba et la Saskatchewan ont par le passé adopté des lois pour faire du jour du Souvenir un jour férié. Depuis lors, la participation aux cérémonies commémoratives, notamment la participation des jeunes, a augmenté dans ces provinces.

« En assistant aux cérémonies, les parents ont l’occasion de discuter avec leurs enfants des  sacrifices et du courage des anciens combattants et des membres des forces armées, a souligné M. Harris. En faisant du 11 novembre un jour férié, nous offrirons à chaque Canadien l’occasion d’assister aux cérémonies de commémoration du jour du Souvenir et de prendre part à cette journée importante.»